Partager
Publicité

Dans le quotidien Enquête d’aujourd’hui, le Président désigné du Groupe libéral à l’Assemblée a déclaré que, «à travers le choix porté sur (ma) personne, c’est toute la communauté mouride qu’Abdoulaye Wade honore». Il n’en fallait pas plus pour soulever l’aire de Moustapha Diakhaté, lui-même mouride assumé. Selon le ministre, chef de cabinet de Macky Sall et ancien Président du Groupe parlementaire Benno, «le député Cheikh Mbacké Bara Doly tente honteusement d’instrumentaliser le mouridisme à des fins politiciennes. C’est aussi un extrême mépris de l’interdiction de la politique d’essence confessionnelle et un pied de nez à son statut d’élu de la République». Un tacle contre Cheikh Bara Dolly au moment où ce dernier s’apprête à enfiler son costume de nouveau patron des députés libéraux.

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE