Partager
Publicité

La gendarmerie de Podor vient de mettre fin aux agissements du directeur local du centre de formation. Tout est parti d’une plainte déposée par les parents du jeune garçon de 5 ans. Ce dernier qui subissait régulièrement les assauts homo$exuels de son voisin prédateur avait fini par montrer des signes de douleurs que ses parents firent vite de déceler. Ils décident alors d’y voir plus clair en l’amenant en consultation à l’hôpital. Là, le médecin leur révèle l’horreur. N’en revenant pas, ils déposent une plainte auprès des pandores de Podor qui mettent la main sur le prédateur. Cuisiné en garde à vue, il a été finalement déféré au parquet du tribunal de grande instance de Saint-Louis
senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE