Partager
gouvernement président macky
gouvernement président macky

L’Etat a plus d’une flèche dans son arc. Pour s’en convaincre, l’astre de Hann a récemment  publié dans ses colonnes, un décret  du Président Wade qui enfoncerait Khalifa Sall dans sa tentative désespérée  de se tirer d’affaire en misant sur  la notion de Fonds politiques. Mais voilà, nos confrères de Walf ont battu en  brèche cet artifice concocté de toute pièce  par les autorités.

Il ne serait guère superflu d’affirmer comme disait l’autre que l’Etat est un Monstre Froid. Par presse interposée, l’Etat du sénégal a publié, hier lundi 12 février 2018,le décret qui prouve que la Caisse d’avance de la mairie de Dakar n’est pas un fonds politique. Il s’agit notamment du « décret n° 2003-657 du 14 août 2003, relatif aux Régies de recettes et aux Régies d’Avances de l’Etat ».Mais s’il s’avère que le texte invoqué par le gouvernement et défendu par ses juristes n’a aucun rapport avec la Caisse d’avance de la mairie de Dakar pour laquelle Khalifa Sall, le maire de Dakar est poursuivi pour détournement présumé portant sur 1,8 milliard Fcfa. Mieux, ledit décret ne parle pas de collectivités locales, mais plutôt des régies d’avance de l’Etat. Ce qui signifie en clair que ce décret n’a pas vocation à régenter les Caisses d’avance, telles que  celle de la mairie de Dakar. C’est dire simplement que l’Etat  préparerait  l’opinion à une probable condamnation définitive de Khalifa Sall, le maire de la capitale. Et à quelques mois de la présidentielle, les autorités craignent l’effet boomerang d’un verdict qui ferait mouche.

Senegal7.com

senegal7.com