Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Ce mardi au procès de Khalifa Sall, l’ancien maire des Parcelles Assainies, Mbaye Ndiaye accepté de témoigner mais par vidéoconférence. Il a en effet disculpé Khalifa Sall non sans faire une précision de taille qui a interloqué plus d’un au cours de l’audience d’aujourd’hui.

Publicité

Le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye connu pour son franc parler n’a pas du tout cherché de midi à quatorze heures pour témoigner sur l’affaire Khalifa Sall. Il a martelé des mots qui ont étonné son auditoire : « Le problème de Khalifa Sall pourrait être réglé si Khalifa Sall avait accepté d’être avec nous. Il a refusé de se ranger. Tous les maires de Dakar étaient dans le même parti que le président de la République. La caisse d’avance existe bien. Il y a aussi le problème du Parti socialiste qui est venu l’enfoncer dans le trou », a-t-il déploré. Pour sa part, Khalifa a répliqué « Mbaye Ndiaye, nous sommes très liés. En 2009, il était 6ème adjoint au maire. Il connait bien la mairie. Il sait bien que les fonds existaient. Pape Diop et Mamadou Diop s’entendaient avec ‘leur’ président de la République’. C’est un aveu de taille. C’est un ministre d’État. Et moi je ne m’entends pas avec le mien (Macky Sall, Ndlr) et il a confirmé que tous ces déboires, c’est à cause aussi des divergences dans mon parti (Parti socialiste d’où il a été récemment exclu avec d’autres responsables, Ndlr). D’où la preuve de la politisation de ce procès ».C’est dire que le caractère politique de l’affaire Khalifa procède d’une évidence, aux yeux de l’opinion publique sénégalaise. Le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye a été plus que catégorique dans son témoignage  mais cela ne laisse pas entendre que les faits pour lesquels le maire de Dakar est poursuivi soient évacués. Car le Tribunal juge les faits et non des élucubrations politiques.

Publicité

Senegal7.com

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE