Partager

Le rapport très accablant de l’Armp sur la gestion de certains ministres et directeurs de sociétés nationales est au bout de toutes les lèvres depuis la semaine dernière. Interpellé à ce propos, Me Ousmane Sèye n’a pas fait dans la dentelle. Il réclame des sanctions contre les contrevenants. Le coordonnateur de la Coalition pour l’émergence lâche : « il y a certains établissements et sociétés publics qui ont été épinglés. Je crois que les principaux responsables de ces sociétés-là doivent rendre compte suivant les recommandations de l’Armp. Si de l’argent a été détourné d’une manière volontaire et délictueuse, ces responsables doivent être traduits devant la justice. Si ce sont des fautes de gestion, ils doivent rembourser. C’est de l’argent public et nous en avons besoin ».

Allié du président Macky Sall, Me Ousmane Sèye rappelle à celui-ci sa fameuse déclaration : « je ne protégerai personne ». « Le devoir du président de la République, c’est de sanctionner ceux qui sont passés outre la gestion sobre et vertueuse. C’est ce que les populations attendent de lui. Il faut aussi encourager ceux qui ont géré de manière sobre et vertueuse » argue l’avocat.

LAISSER UN COMMENTAIRE