Partager
L’affaire de trafic d’ordres de mise en liberté qui secoue la Cour d’appel de Dakar, est loin de connaitre son épilogue. L’enquête ouverte par le parquet risque de faire tomber des têtes insoupçonnées. Sept (7) personnes ont, pour l’instant été arrêtées et placées en détention. Il s’agit de Lamine Diagne, Lala Ndiaye Issaka Lakone, Safietou Sow, entre autres. Ils sont sous le régime de «retour de parquet ». Ils connaitront, pour certains, leur sort ce mercredi, indique le quotidien Walfadjiri.

A l’origine de cette histoire qui a installé un malaise au temple de Thémis, les juges d’appel qui ont constaté des libérations massives de personnes écrouées et pas encore jugées. Au moins 30 cas sont dénombrés. Certains d’entre ces détenus libérés, sans procès, ont été incarcérés à la Maison d’arrêt de Rebeuss, d’autres dans les huit établissements pénitentiaires de la capitale.

Le cerveau présumé de ce trafic est le nommé Lamine Diagne, un agent de l’administration de la Cour d’appel, parti à la retraite depuis quelques années mais qui a été maintenu au sein de la juridiction. Des gorges profondes, révèle qu’il monnayait ces fameux ordre de mise en liberté, à raison de 250.000 F Cfa, l’unité.

LAISSER UN COMMENTAIRE