Partager
Publicité

L’homme considéré comme le plus jeune milliardaire du continent africain, le businessman tanzanien Mohammed Dewji, a été enlevé jeudi par des hommes armés à Dar es Salam, ont indiqué des sources officielles.

Dirigeant à 40 ans du groupe METL présent dans une dizaine de pays dans les domaines de l’agriculture, de l’assurance, des transports, de la logistique ou de l’agroalimentaire, M. Dewji a été kidnappé alors qu’il entrait dans la salle de sport d’un hôtel de la capitale économique du pays, ont précisé les autorités administratives et policières.

« Les premières informations indiquent qu’il a été enlevé par des Blancs venus à bord de deux véhicules », a déclaré à la presse le gouverneur de la région de Dar es Salam, Paul Makonda, soulignant que « ce type d’incident est nouveau ». Le chef de la police à Dar es Salam, Lazaro Mambosasa, a précisé que des étrangers avaient « tiré en l’air avant de faire entrer de force » Dewji dans leur véhicule.

Publicité

La police, qui a identifié des suspects, a déjà procédé à des arrestations, a-t-il indiqué. Né en Tanzanie, Mohammed Dewji a fait ses études à l’université de Georgetown aux Etats-Unis. En 2013, il est devenu le premier Tanzanien à faire la couverture du magazine Forbes et en 2015 il a été décrété Personne de l’année par Forbes Afrique. Selon le magazine, sa fortune a été évaluée à 1,54 milliard de dollars en 2018 Député de 2005 à 2015, il est aussi le principal actionnaire du club de football Simba FC.

Senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE