Partager

La division est le maître mot au sein de l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois-Jappo). A Thiès, la tendance favorable à Idy Thiam du bureau régional de l’Unacois-Jappo a convié la presse à une rencontre tenue à leur siège au marché central, ce vendredi, pour fustiger les actes posés par la frange dirigée par Moustapha Tall et Cie. Et formuler des mises en garde à l’endroit du ministre de l’Intérieur.

Adama Niang, vice-président chargé des stratégies et législations, et Badou Mbaye vice-président, responsable des jeunes de l’Unacois-Thiès ont mis en garde le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo au sujet du gala que comptent organiser les sortants, Moustapha Tall et Alla Dieng, le 18 août prochain au Grand théâtre de Dakar. Les frondeurs qui estiment n’avoir pas été associés à l’événement, parlent d’usurpation. Ils se sont donné rendez-vous vendredi à 10 h devant le Grand Théâtre pour, disent-ils, empêcher la tenue du gala.

Dans un document remis à la presse, ils «dénoncent «les annonces intempestives de Alla Dieng et de Cheikh Cissé dans les médias, lesquels usurpent et le logo et le sigle de l’Unacois Jappo», selon cette frange du bureau de Thiès. La même source de préciser qu’il «existe une seule organisation répondant au nom de l’Unacois Jappo.

Et c’est celui que dirige son président national Idy Thiam. Quant à la région de Thiès, son seul président Dame Diagne est habilité à donner des directives ou de prendre des engagements publiques, au nom de l’Unacois Jappo», renseigne le document. A Thiès, l’autre frange de l’Unacois-Jappo va s’adresser à la presse pour apporter la réplique. Revoir un extrait de leur déclaration de l’Unacois-Jappo (Idy Thiam)

LAISSER UN COMMENTAIRE