Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Depuis quelques temps, les stations services semblent être dans le viseur de braqueurs professionnels. Après Thiès et Mbour, c’est au tour de Keur Massar de faire l’objet d’une attaque de malfrats qui ne lésinent pas sur les moyens pour arriver à leur fin. Pour cette dernière opération, les bandits ont emporté une importante somme et ont, au passage, blessé par balle l’un des deux caissiers trouvés sur les lieux.

Publicité
Publicité

Ino et Alex se sont construit une légende vers les années 90 en s’attaquant aux stations services. Alioune Abatalib Samb de son vrai nom, Ino est mort en détention tandis que son comparse court derrière une hypothétique grâce présidentielle. Pendant ce temps, des malfrats semblent s’être inspirés de leurs faits d’armes pour semer la terreur dans les stations d’essence.
En l’espace d’un mois, le Sénégal a enregistré au moins trois braquages d’envergures entre Thiès, Mbour et Dakar. À Thiès, les braqueurs au nombre de quinze, se sont attaqués nuitamment à la station d’essence Zen et ont emporté 7 millions. À Mbour, ils ont agi vers la station balnéaire et ont pu mettre la main sur un magot important puisqu’ils ont réussi à dérober le coffre-fort. Quoiqu’il ne soit établi que c’est la même équipe, force est constatée que les modes opératoires se ressemblent.
Ainsi, à Keur Massar, la Station Shell a fait l’objet d’une attaque dans la nuit du 11 au 12 mars. Selon notre informateur, les braqueurs au nombre de dix, ont débarqué à bord d’un pickup qu’ils ont garé devant la boutique Select. Apparemment, ils savaient là où ils allaient. Armés jusqu’aux dents, ils défoncent la porte de la boutique Select et tiennent en respect les deux vigiles qui étaient à l’intérieur avant d’intimer l’ordre aux deux caissiers qui étaient à l’intérieur de leur remettre le contenu du tiroir-caisse. L’un des caissiers a refusé d’obtempérer et a même tenté de se sauver, mais il a été rattrapé par les malfrats qui, non seulement ont subtilisé le contenu de la caisse, mais ont réussi à mettre la main sur le coffre-fort où était versé la recette journalière. Dans la foulée, un caissier du Select a été blessé par balle après qu’il ait tenté de s’enquérir du sort de ses collègues.
Ce magot en main, ils se sont ensuite pris au “Wafacash” mitoyen à la Station-service et se sont emparés de son coffre-fort dans lequel était gardé soigneusement 2 495 750 francs, rapporte notre informateur. La somme délestée de la boutique Select avoisinerait le million en plus du contenu du coffre-fort qui reste pour l’heure inconnu. Ils pouvaient dès lors, mettre les voiles et disparaitre dans la nature.
Selon nos sources, l’opération a duré une trentaine de minutes durant lesquels des coups de feu, en guise de sommation auraient été tirés par les malfrats qui peuvent être sûrs d’avoir maintenant à leurs trousses la Brigade des Affaires générales. C’est cette unité de la police judiciaire qui est chargée d’élucider cette affaire.

Assane SEYE-Senegal7

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE