Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

La majorité présidentielle ne sait plus où donner de la tête relativement au troisième mandat du président Macky, dont la polémique  ne cesse d’enfler. Diop Sy et Sitor Ndour légitiment ce 3e mandat contre l’avis mitigé d’Ismaila Madior Fall et celui du ministre et porte-parole du gouvernement qui exclut toute notion de troisième mandat de leur mentor. Du coup, le camp présidentiel se déchire sur cette affaire.

Publicité
Publicité

La cérémonie de prestation de serment du Président Macky n’a pas encore lieu, voilà que la polémique sur son troisième mandat occupe toujours toute l’actualité nationale. Partout, les Sénégalais en parlent avec parfois des positions tranchées. A l’évidence, si c’est par la langue de voltaire que l’article 27 de la Constitution a été révisé lors du référendum de 2016, il importe de se demander pourquoi les rédacteurs de cette disposition n’ont pas daigné utiliser un outillage conceptuel assez clair pour ne pas susciter la confusion comme ce fut présentement le cas. Ne pouvait-on pas dire en termes clairs : « Le  durée du mandat  présidentiel est de  cinq ans. Nul ne peut faire deux mandats consécutifs. Tout mandat antérieur à cette disposition est rétroactif. ».Il est vrai qu’une loi reste impersonnelle mais la clarté sémantique pouvait prévaloir  sur l’opacité. Au sein du camp présidentiel, la question du troisième mandat du Chef de l’Etat divise les plénipotentiaires. Diop Sy  indique : « Bouko Nékhé oute ba 10 mandats ».Sitor Ndour lui emboite le pas en ces termes : «  Macky Sall peut bel et bien être candidat en 2024 ».En effet si ces derniers confirment le troisième mandat de leur mentor, Ismaila Madior Fall quant à lui indique qu’en principe, ce mandat est le dernier. Seydou Guèye le ministre et porte-parole du gouvernement  a pour sa part martelé que le président Macky est à son dernier  mandat. Suffisant pour comprendre que le camp présidentiel est en train de se déchirer autour de ce troisième mandat. Ce qui n’empêche pas à l’opposition de continuer à douter de ce nouveau feuilleton. Les Sénégalais restent sur l’expectative !

Assane SEYE-Senegal7

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE