Partager

La venue de l’envoyée spéciale du président de la république M. Aminata Touré à Kaolack n’est pas du goût des responsables aperistes du Saloum, toute la crème marron-beige, le ministre Diene Farba Sarr, le maire Mariama Sarr, la première vice-présidente de l’assemblée Awa Gueye, la notaire Nafissatou Diop et Mamadou Ndiaye du mouvement «Rahma» se sont ligués pour tirer sur l’ex premier ministre.

Il faut rappeler que depuis des mois, l’envoyée spéciale du président Macky Sall a multiplié les inaugurations, les meetings et les sorties médiatiques dans la zone ce qui a fini par irriter ses camarades de chapelle.

Mariama Sarr a été la plus virulente, pour elle, «Aminata Touré n’est venue à Kaolack qu’après avoir été déchue de son poste de premier ministre, après avoir perdu sa base de Grand-Yoff au profit de Khalifa Sall».

Le maire de Kaolack pense que «les multiples périples d’Aminata Touré dans le pays ne sont nullement pour le parti mais elle se prépare pour prendre la place du président Macky Sall».

Pour tous les autres responsables, ce sont les mêmes piques et reproches qui reviennent contre Mimi. Du côté de l’incriminée, c’est Moussa Fall secrétaire général de l’APRODEL et conseiller municipal de Benno Bok Yakaar qui tape du poing sur la table.

«Tant qu’elle sera invitée par les dignes fils du Saloum, l’envoyée spéciale du président de la république répondra présente». Il renchérit en ces termes : «Kaolack n’est le domaine réservé de personne, et cette région ne sera plus laissée à des leaders hautains et préoccupés par leur seul intérêt».

Enfonçant le clou, le tonitruant leader de la jeunesse kaolackoise avertit Mariama Sarr à travers ces mots : «Nous sommes à la mairie, et des dossiers nauséabonds, nous en avons, donc que la plus incapable des maires de l’histoire politique de Kaolack se taise, sinon nous allons étaler sa gestion opaque et clanique sur la rue publique».

LAISSER UN COMMENTAIRE