Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Il y a quelques jours, « Maître Gims » a demandé sur son compte Instagram qu’on ne l’appelle plus que « Gims ». L’artiste s’est expliqué sur ce changement de nom de scène dans l’émission C à vous, ce lundi 5 février. L’artiste supportait notamment de moins en moins que dans certains pays le terme « Maître » soit pris au premier degré.

Qu’on ne l’appelle plus « Maître » mais Gims, tout court. Le chanteur, qui a annoncé fin janvier sur les réseaux sociaux avoir changé de nom de scène, s’est expliqué sur le plateau de C à vous ce lundi 4 février. « Ça faisait un petit moment que ça me trottait, que je voulais retirer [le « Maître »]. Ça commençait à me saouler », a-t-il d’abord indiqué.

« On se rapprochait d’un truc divin bizarre »

« À la base, je me suis appelé comme ça par rapport au manga, aux arts martiaux. J’aimais bien. C’était un délire de gamin, un petit peu », a raconté celui qui est coauteur avec son frère du manga Devil’s Relics. Mais les personnes qu’il rencontre n’ont pas toujours les mêmes références que lui, surtout à l’étranger.

Publicité

« Il y a des gens, dans des pays, qui le prennent au sérieux. T’es au restaurant, ils te ramènent un truc, ils t’appellent maître… Ça commençait à me déranger. Je n’étais pas bien avec ça. C’était trop premier degré. On se rapprochait d’un truc divin bizarre », a précisé le rappeur.

C’est le 31 janvier dernier que l’artiste avait lâché l’info sur son compte Instagram : « J’veux plus qu’on m’appelle “Maître Gims”. GIMS suffit largement… merci ». Celui dont le vrai nom est Gandhi Djuna n’avait alors donné aucune raison. Voilà qui est fait.

Senegal7 avec Ouest-France (Djily Mbayang Mbaye)

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE