Partager
Publicité

Initialement prévue à l’hôpital  le Dantec, la dépouille de Fallou Sène a été finalement envoyée à Diourbel. Ses proches qui ne comprennent pas ce qui s’est passé entre temps  sont dans une colère noire.

Une partie de la famille et quelques amis de l’étudiant tué à l’Université Gaston Berger (Ugb) hier mardi 15 mai 2018, ont fait le pied de grue ce mercredi matin devant la morgue de l’hôpital Aristide Le Dantec avec l’espoir de recevoir le corps de la victime pour l’inhumation à Touba. Ils seront déçus puisque la directrice de l’hôpital leur fera savoir que le corps est à Diourbel sur instruction du ministre de l’Intérieur. Une information qui met en colère la famille. Ibrahima Seck, l’un des proches du défunt, repris par la Rfm, dénonce : « C’est trop élémentaire. On nous a téléphoné hier pour nous apprendre que Serigne Fallou est décédé, qu’il est à la morgue de l’hôpital Le Dantec pour une autopsie. Ils ont avisé les parents. Nous sommes venus jusqu’ici. Pourquoi le ministre de l’Intérieur (Aly Ngouille Ndiaye) ne leur a pas donné rendez-vous au niveau de la morgue de l’hôpital de Diourbel. On n’aurait pas fait tout ce trajet. »

Publicité

Senegal7.com

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE