Partager

L’enquête sur la tentative d’assassinat  de Adama Barrow  se poursuit. Selon Libération, l’homme inculpé, en l’occurrence Baboucar Njie, avait par devers lui un pistolet 9 mm avec un chargeur de huit cartouches qu’il a tentée soigneusement de dissimuler.

Selon le canard de Mermoz, l’arme munie d’un silencieux était cachée dans un magasine, qui se trouvait dans la poche du caftan du sergent.

Les mêmes interlocuteurs renseignent que Njie était détaché à la Sécurité de Yaya Jammeh. Des sources renseignent que face aux enquêteurs le sergent Baboucar Njie a servi une version surréaliste pour se dédouaner.

LAISSER UNE RÉPONSE