Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Il ne faut pas compter sur Cheikh Yérim Seck pour condamner ou critiquer le nouveau single « Say say au cœur » de Keur Gui. Face El Hadji Assane Guèye, le journaliste fait la genèse du rap qui en général est plus arrogant et incendiaire en Amérique qu’au Sénégal. Pour lui, ces rappeurs sont un peu doux comparés aux rappeurs américains qui ont l’insulte à la bouche.Djily Mbayang Mbaye

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE