Partager

Le président Macky Sall, candidat de Bby à sa propre succession, a, selon la jeunesse de l’Opposition, décidé de continuer la mise en œuvre de son « funeste et mesquin dessein d’écarter tout potentiel candidat de son chemin ». Mieux, « en usant d’artifices dépourvus de toute forme démocratique et républicaine comme soubassement d’un hold-up électoral entamé depuis le référendum de 2016 », il crée, selon la jeunesse du Fnr, les conditions d’une instabilité future et d’un chaos pré et post électoral sans précèdent.

Macky Sall est devenu le taureau de l’impunité, du mensonge d’état, de la corruption, de l’injustice, de l’arbitraire, du forcing, de la restriction des libertés individuelles et collectives, de l’emprisonnement et de volonté de mise à l’écart de potentiels adversaires », dénonce la jeunesse de l’opposition qui soutient que le pays est au bord du gouffre, s’il n’y est d’ailleurs pas plongé à cause d’un « marasme économique qui a fini de doter notre pays du très pertinent et suicidaire plan Sénégal endettement ».

« La fourniture d’eau, substance vitale et indispensable pour l’individu, connait de graves manquements, les secteurs sociaux en grandes difficultés du fait de promesses non tenues et une austérité économique qui a fini d’être adoptée comme politique économique, ont fini de plonger notre cher Sénégal dans la pente très raide des 22 nations les plus pauvres au monde. Quelle incompétence !!!! », soutient-elle en passant que l’heure est venue de reprendre le flambeau et de rebâtir une nation forte, solidaire et prospère, qui fera de la justice sociale un levier et du respect du jeu démocratique un principe inaliénable…
Cheikh KANE / SENEGAL7

LAISSER UN COMMENTAIRE