Partager

Le directeur de l’agence pour la promotion et le développement de l’artisanat (APDA) était hier, à Mékhé dans le cadre d’une visite de contact avec les différentes filières de l’artisanat dans la localité.

A cette occasion, les acteurs ont mis sur la table leurs contraintes, notamment l’équation de la commercialisation. Et Moussa Guéye de l’entreprise «  Cawaan » a déclaré que « soutenir le secteur, c’est aller en conseil des ministres avec des sacs et des chaussures made in Ngaay ». Le président Macky Sall a fait des promesses à Mékhé et il est en train de les réaliser, notamment avec la construction d’un centre d’exposition et de commercialisation mais aussi la mise à disposition effective d’un matériel d’un cout de 150 millions Fcfa. Les artisans reconnaissent cependant qu’il reste un chemin à faire dans le cadre de la formation, pour être en mesure de proposer des produits de qualité. Pour eux si cette condition est remplie et avec la mise en œuvre de la volonté politique affichée par l’Etat, d’importantes opportunités seraient à la portée des artisans. Et rien qu’à partir de Mékhé, il, serait possible de prendre en charge par exemple, les chaussures de toute l’armée et des corps paramilitaires du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE