Partager
POLICE SUD AFRICAIN
Publicité Home Page
Publicité 3

Le père reste persuadé qu’un adulte est impliqué dans l’assassinat. Dans la région de Gueteng, en Afrique du Sud, un enfant de trois ans a été retrouvé mort dans une décharge. Il était porté disparu depuis la veille. L’après-midi, il était parti jouer dehors et n’était jamais revenu. Après avoir entendu des rumeurs, selon lesquelles un corps aurait été laissé dans une décharge, le père s’est rendu sur les lieux pour découvrir le corps de son fils, couvert de blessures.

Deux enfants de sept et huit ans ont reconnu avoir torturé, ligoté et poussé le petit garçon dans la décharge. Les parents de ces deux garçons n’ont pas encore rencontré ceux de l’enfant tué. « Même s’ils venaient pour me présenter des excuses, a déclaré le père, je n’ai rien à leur dire ».

Publicité
Publicité

Le père estime qu’un adulte pourrait avoir été impliqué dans ce meurtre brutal, car le transport du petit garçon jusqu’à la décharge aurait pu être compliqué. Mais il n’a, dit-il, aucun ennemi. Il part tôt le matin au travail et rentre tard le soir. Il a peu de contacts avec ses voisins. « Mais même si j’avais fait du tort à quelqu’un, pourquoi auraient-ils tué mon fils et pas moi?  » a-t-il demandé d’une voix tremblante à la presse.

Abdou Khadre MBOUP-SENEGAL7

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE