Accueil Economie Emploi: Dakar Dem Dikk recrute 25 handicapés

Emploi: Dakar Dem Dikk recrute 25 handicapés

2
Partager

La société Dakar Dem Dikk veut jouer pleinement son rôle dans la carte d’égalité des chances. C’est ce qu’a déclaré son Directeur général, Moussa Diop, lors de la cérémonie d’accueil des nouveaux jeunes handicapés recrutés.

Pour lui, les personnes à mobilité réduite doivent, comme toute autre personne, bénéficier des privilèges existants dans les sociétés publiques. « Plus de 15% des Sénégalais vivent avec un handicap. Ils font partie de la population sénégalaise et ont droit à tout ce qui se fait de bien dans ce pays. Nous avons 475 autobus neufs. 1/3 de ces bus sont équipés de rampes pour faciliter l’accessibilité aux handicapés », soutient-il.

Toujours en signe de solidarité aux personnes à mobilité réduite, le DG a fait savoir que 25 personnes handicapées recrutées, bénéficient d’un contrat à durée indéterminée (CDI). « Nous considérons que des personnes qui ont assuré notre sécurité depuis des années dans l’armée et qui ont été victimes d’accidents, pour avoir perdu une jambe, ou vivant avec des prothèses ne devraient pas être mises à l’écart uniquement parce qu’elles sont devenues handicapées. A cet effet, 25 parmi elles, ont été prises en compte dans cette première phase de recrutement au sein de la société Dakar Dem Dikk. Et, ils auront des contrats à durée indéterminée », a-t-il annoncé.

En plus de ce recrutement, le Dg de D.D.D a souligné que certains handicapés bénéficieront de la gratuité des prix du transport public. Aussi, un taux de réduction déterminé par un arrêté du Ministre des Transports, sera appliqué en faveur de toute personne bénéficiant de la carte d’égalité des chances. Un acte que les handicapés ont bien approuvé.

Ce n’est pas tout. Pour mettre fin à la discrimination des femmes, Moussa Diop a aussi recruté des receveuses. « A Dakar Dem Dikk, il n’y a pas de femmes vendeuses de tickets. J’ai considéré que cette discrimination-là doit prendre fin. Ici, elles auront plus de confort, plus de respect des droits du travail et de la protection sociale », renseigne le directeur.

LAISSER UNE RÉPONSE