Partager

Farba Senghor a la rancune tenace. Il ne rate plus une occasion de pilonner le coordonnateur du Pds, Oumar Sarr, qu’il accuse de saborder le parti par sa gestion.

Les ardeurs du chargé de la Propagande chez les libéraux n’ont visiblement pas été calmées par sa convocation devant la commission de discipline du Pds pour ses attaques contre le maire de Dagana.

Il accuse et charge encore Omar Sarr : «Mme Aïda Mbodji, comme d’autres responsables du parti tels que Habib Sy, Mamadou Lamine Keïta, Pape Samba Mboup, Ablaye Faye…, ont été écartés de la liste devant faire la tournée nationale du parti par Oumar Sarr. Il a même produit un faux document provenant soi-disant du secrétaire général, qui aurait, d’après lui, validé la liste des membres qui devaient faire la tournée nationale. Pour dire qu’Oumar Sarr a manqué à ses responsabilités.»

LAISSER UNE RÉPONSE