Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

La délinquance criminelle n’épargne pas l’Afrique qui en fait les frais. En effet chaque année, le continent noir perd plus de 100 milliards de dollars sur ses transferts de capitaux.

Publicité

La société civile africaine a, ce mardi, entamé une réflexion sur les flux financiers illicites en Afrique, pour mieux faire connaître le fléau qui gangrène le continent. En effet, l’Afrique perdrait entre 50 et 100 milliards de dollars tous les ans à cause du phénomène, selon le rapport 2015 du panel de haut niveau de l’Union Africaine. Ainsi, pour TrustAfrica qui a initié la réunion, la rencontre aura pour but, la création d’un espace dynamique permettant à la société civile et aux autres parties prenantes d’interagir, mieux, mettre la pression sur les États pour d’éventuelles réformes sur le plan économique. Il s’agira de réfléchir sur des mécanismes contraignants à la délinquance financière pour ainsi espérer gagner la lutte contre les transferts illicites de capitaux en provenance de l’Afrique. 65% du fléau touche le secteur du commerce et le privé reste le domaine le plus impacté…

Publicité

Assane SEYE-Senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE