Partager

Les populations de la Gambie frontalières du Sénégal fuient leur pays. Elles se réfugient en Casamance, parce qu’elles redoutent une intervention militaire de la Cedeao.  

 

Selon le maire de Diouloulou, Malang Thiam, sur les ondes de la Rfm, dans son édition de ce mercredi à 12 heures : «depuis que l’intervention militaire est ajutée pour faire déloger Yahya Jammeh, les maisons de la commune sont remplies de populations gambiennes. Il faut que l’Etat nous aide. Parce que même si nous pouvons nourrir ces populations déplacées à court terme, nous demandons à l’Etat de nous venir en aide dans le long terme. Nous proposons même la création d’un centre pour réfugiés».

LAISSER UNE RÉPONSE