Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Le sous-préfet de Dakar-Plateau n’est pas surpris de l’incendie du marché Petersen. Djiby Diallo défend même que l’anarchie et le désordre définissent le marché Petersen.

Sa partition pour que nul n’en ignore. Car, l’accès est très difficile, mais c’est juste l’effet de l’homme». «Il faut réglementer les marchés, mettre des bouches d’incendie. Et que les commerçants aillent dans les marchés. Et que les gares routières restent des gares routières. Petersen est une gare routière qui est enfermée dans un marché. Il n’y a pas que Petersen, il y a aussi ’Alizé’ et parc Lambaye», a relevé M. Diallo. Face à cette situation, il estime que l’heure est venue pour l’Etat de prendre ses responsabilités. Car, dit-il, «l’anarchie ne peut continuer» «On est en train de travailler matin, midi, soir pour dégager les voies publiques, mais c’est impossible ici. Parce qu’on mélange tout : ambulants, gargotes, branchements clandestins, pneumatiques… Et quand ces genres de problème se posent, le souci c’est que les sapeurs-pompiers ne peuvent même pas accéder sur les lieux. Cela ne peut pas continuer», a déploré Djiby Diallo

«Il faut que l’état prenne ses responsabilités»

Publicité
Publicité

Aussi, l’autorité administrative du plateau de prévenir que des dispositions vont être prises. «Les mesures à prendre, on va le laisser à l’autorité supérieur. La seule chose que je peux à l’impératif dire, c’est qu’on ne peut pas continuer comme ça. Les gens continuent à occuper la voie publique et pour créer chaque fois, c’est des problèmes et ils refusent qu’on aménage. Le maire du plateau est en train de travailler sur cela, mais avec tous les problèmes du monde», a-t-il dit. «on est en train de négocier, parce que les gens refusent de céder le site. Je suis désolé de le dire, mais il faut que l’Etat prenne ses responsabilités. En attendant, le processus va continuer, on va se concerter pour voir ce qu’on va faire. ce qui existe à Petersen, c’est du désordre et de l’anarchie. Et ce n’est pas facile, il faut que l’autorité réagisse parce qu’il n’y a que des jeunes qui travaillent ici», souligne le sous-préfet.

«Petersen, c’est du désordre et de l’anarchie»

«Les interventions coûtent cher en termes de matériel et de logistique. L’anarchie ne peut pas continuer, c’est des millions de francs cFA de pertes qu’on constate. El il n’y a pas longtemps le marché avait déjà pris feu», a ajouté Djiby Diallo que les commerçants surnomme «Jack baeur» en raison de ses opérations de déguerpissements musclées. «Depuis 2015, souligne-t-il, mon combat c’est la lutte contre l’occupation anarchique des voies publiques. Mais ce qui s’est passé à Petersen ne m’étonne pas, même si je suis solidaire avec ceux qui ont perdu leurs biens. C’est dommage, c’est des millions qui sont perdus en fumée. Mais il faut dire qu’il y a une part de responsabilité. Donc, il faut que les gens revoient un peu la discipline sur l’occupation de l’espace au niveau de Dakar» «Que les commerçants aillent dans les marchés, que les gares routières restent des gares…»Selon le sous-préfet, «en arrivant sur place, les sapeurs-pompiers étaient incapables d’accéder aux lieux, car il y a une occupation de la voie publique. Chacun doit jouer

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE