Partager

L’ex-président Gambien, Yahya Jammeh, vient encore de démontrer qu’il ne se soucie que de son sort et de celui de sa famille. Il y a quelques jours, “Libération” révélait qu’il avait largué à Conakry quatre collaborateurs, son photographe et des gardes du corps de son épouse, avant de poursuivre sa route vers la Guinée équatoriale. Il leur avait remis 1000 dollars pour qu’ils se débrouillent. C’est au moment où ils tentaient de revenir en Gambie qu’ils ont été interceptés et acheminés à Dakar puis confiés à la Division des investigations criminelles (Dic).

“Libération” ajoute que ces derniers ne sont pas les seules victimes de l’ex-homme fort de Kanilaï. Le dernier ministre de la Communication de Jammeh, Seedy Njie, a également subi le même sort. Ayant pris l’avion avec Jammeh en direction de Malabo, il a été éconduit par Jammeh, une fois arrivé à destination. L’homme n’a pu qu’accuser le coup et retourner sur ses pas pour revenir à Banjul. Une énième trahison…

LAISSER UN COMMENTAIRE