Partager
ANNONCE

Depuis plus de 3 mois, notre pays ne dispose plus de machine de radiothérapie pour le traitement du cancer. Les malades les plus fortunés se font soigner hors du pays. Les mal barrés sont dans une attente inquiétante qui multiplie leurs craintes. L’Etat continue de rassurer mais ne convainc pas. Selon le chef de service ORL, Issa Ndiaye, cette situation reste préoccupante. Il est d’avis que l’Etat doit prendre les devants pour parer à toute éventualité. Il s’est confié à nos confrères de la RFM.

Senegal7

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE