Partager

I. Sakho a déjà fait 5 séjours en prison, pour divers délits. Cette fois-ci, il a planté plusieurs coups de couteau sur son voisin J. Daouda, le touchant à la poitrine et à la tête.

 

J. Daouda et I. Sakho sont voisins à Liberté IV. Leurs relations étaient au beau fixe jusqu’à dernièrement. Il y a de cela quelques jours, J. Daouda vaquait à ses occupations, lorsqu’il a été apostrophé par son voisin. Qui s’est jeté sur lui avant qu’il ne réalise ce qu’il voulait. Il s’en est suivi une rude bagarre au cours de laquelle il a reçu plusieurs coups de couteau. ‘’Il m’a réclamé 6 000 F CFA. Avant que je ne réponde, il s’est jeté sur moi. J’ai riposté et nous nous sommes battus. Il m’a donné plusieurs coups de couteau à la poitrine et à la tête. Il ne s’est arrêté que lorsque j’ai perdu connaissance’’, a-t-il déclaré devant les enquêteurs du commissariat de Dieuppeul.

Devant les hommes du Commissaire El Hadji B. Sène, I. Sakho est passé aux aveux, en plaidant la légitime défense. Il raconte avoir remis à Daouda une chaîne d’une valeur de 6 000 F CFA pour qu’il la lui écoule. Après des mois d’attente, il a entendu que la chaîne avait été remise à Mme Daouda qui se pavanait avec. ‘’Je lui ai demandé de me restituer ma chaîne. Il a refusé et m’a proposé en échange du chanvre indien. Ce que j’ai catégoriquement refusé. Nous nous sommes disputés. Dans la bagarre, je me suis emparé du couteau qu’il avait sur lui. Je l’ai poignardé à la poitrine et à la tête. Il a de la chance ; je voulais le tuer avant qu’il ne le fasse, car il avait l’intention de me tuer’’, s’est-il défendu devant les policiers. Il a ajouté avoir été déféré au parquet et condamné à plusieurs reprises, pour les délits de coups et blessures volontaires et détention de chanvre indien.

Agé de 34 ans, sans profession, il a été déféré cette fois pour les délits de coups et blessures volontaires, violence et voie de fait (arme blanche).

CHEIKH THIAM

LAISSER UNE RÉPONSE