Partager
ANNONCE

Les violences notées récemment dans le camp présidentiel à quelques jours des joutes électorales du 30 juillet (Législatives) ne sont pas du goût de maire de Fatick, Matar Bâ.

En effet, le ministre des Sports, qui s’exprime dans les colonnes de L’Observateur de ce mercredi, appelle à la sérénité et au calme quoique les envies et les guerres de positionnement soient justifiées.

«On n’a pas obtenu le pouvoir dans la violence et ce n’est pas dans la violence qu’on le conservera», lance-t-il, dans des propos rapportés par L’Observateur.

Selon lui, «l’indiscipline, l’arrogance et la violence ne sont pas des critères pour être éligibles, aux yeux de la population».

Mieux, le Ministre des Sports conseille aux partisans de ces actes de vandalisme à, d’abord, connaitre la «mentalité des populations dont on sollicite le suffrage».

Sages conseils d’un maire dont le siège n’est garanti aux prochaines joutes électorales.

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE