Partager

Les habitants de Dahra Djolof se sont réveillés dans la torpeur ce dimanche Matin. En effet, Une institutrice âgée de 30 ans et en service à l’école élémentaire du quartier Angle l’islam a été victime d’une mort subite au cours de la prière de l’aube, informe Vox Populi.

Elle répondait au nom de Fatimata Diallo.  Sa chute a été trop brutale. Ses voisins, pris de panique, l’ont aussitôt amenée au centre de santé Mame Seynabou Ndao. Mais c’était trop tard, puisque le pire s’était déjà produit. Elle avait déjà rendu l’âme.

Son corps a été déposé à la morgue du centre de santé, puis remis à sa famille pour une inhumation à Dakar.

Senegal7.com

LAISSER UNE RÉPONSE