Partager
ANNONCE

Ousmane Sonko et l’administration, c’est désormais fini. C’est ce qu’a révélé l’ancien inspecteur principal des impôts radié de la Fonction publique. Le président du parti «Pastef les patriotes» affirme en effet qu’il a tourné la page de l’administration et qu’il ne comptait plus y retourner.

« Je ne retournerai pas dans la Fonction publique  parce que cela ne m’intéresse plus. Je rends grâce à Dieu d’avoir été à ce niveau de l’administration, par mon mérite et par l’encadrement et le soutien de mes parents», a révélé Ousmane Sonko, dans une interview accordée à l’Observateur.

Selon lui, il a été victime d’un acharnement dû à son engagement politique, car, fait-il savoir : «Dans ce pays, les gens ont l’habitude à chaque fois qu’ils ont affaire à un adversaire politique  qui dérange, de chercher à le liquider».

Et les partisans du régime ont abondé dans ce sens puisqu’«Ils ont cherché toutes sortes d’informations pour me liquider et ça n’a pas marché. C’est là qu’ils se sont dits : attaquons-nous à sa profession. Mais ce faisant, ils me rendaient un énorme service parce que l’administration n’a jamais été une fixation pour moi».

«Cette histoire de radiation, indique-t-il, n’est même pas une piqûre de moustique pour moi. Dieu merci, je vie aujourd’hui mieux qu’avant».

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE