Partager

Ousmane sonko, président du parti «Pastef les patriotes», brise le silence après un long recul stratégique. L’ex inspecteur des impôts est revenu sur beaucoup de sujet. Des menaces de révélations graves, en passant par la gestion du régime de Macky Sall et le bilan de la 12é législature. M. Sonko ravage tout sur son passage.

Sur la gestion du pays par Macky Sall Ousmane Sonko n’est pas du tout tendre avec  son régime. « Le Sénégal n’est pas sur la bonne voie dans aucun domaine. Si je devais résumer l’action du régime de Macky Sall, ce serait par un seul mot : Echec. Regarder ce qui se passe sur la scène internationale. On a fait la grande gueule partout pour faire croire qu’Abdoulaye Bathily allait gagner la présidence de la commission de l’Union Africaine. Il a été laminé parce que les Africains n’aiment pas son régime actuel. On ne peut pas aimer quelqu’un qui fait acte d’allégeance totale à la France, qui défend mordicus le Franc CFA (un de nos plus gros problèmes), qui exhorte les pays de la Cdeao à signer les accords de partenariat économique. Ça veut dire livrer nos pays à la zone Union Européenne. Depuis Macky est là, il n’a fait qu’accumuler des échecs, notamment au plan diplomatique. Personnes ne nous respecte  aujourd’hui sur le plan international. Autre chose, on ne peut pas mettre par exemple près de 700 milliards FCFA pour faire un train, le train express régional(Ter), alors que les gens ne peuvent rallier correctement la Casamance, nos hôpitaux sont mouroirs. Il nous fallait seulement moins de 4 milliards FCFA pour avoir une radiothérapie. C’est un recul extraordinaire. L’éducation, la Santé et l’Emploi, sont par terre. Est-ce que les investissements consentis dans d’autres secteurs sont prioritaires ? Avec Macky Sall, c’est la course au « pharaonisme ». Ce régime ne connait pas les priorités du peuple. Macky cherche à plaire à des multinationales et aux puissances étrangères.

Revenant sur la 12e législature le président de Pastef pensent que « les gens de la majorité ne méritent pas d’être députés. Ils ne méritent même pas d’être des plantons dans une institution sérieuse. Ils ne sont que de parfaits incultes qui n’ont que l’insulte à la bouche. Depuis qu’on a commencé à poser de vrais débats au Sénégal, le Burkina Faso a mis en place une commission d’enquête parlementaire qui a fait un rapport sur la gestion minière. Un rapport qui a épinglé Frank Timis. Qu’est-ce que font nos députés ? Ce qu’ils gagnent est illicite, ils ne méritent même pas 100.000 FCFA de salaire, a fortiori 1 million et plus, à ne rien faire. Le contrôle de l’action gouvernementale, c’est l’Assemblée nationale qui doit le faire. Tant qu’on sera dans une majorité mécanique, il n’y aura pas de travail parlementaire. Le peuple doit prendre sa part de responsabilité.

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE