Partager
Publicité Home Page
Publicité 3
Après Matam, la caravane des vacances citoyennes a sillonné, ce lundi 10 septembre 2018, plusieurs localités de la région de Saint-Louis, notamment les départements de Podor et de Dagana. Partout où ils sont passés, le Ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du Volontariat, Pape Gorgui NDONG et sa délégation ont eu droit à un accueil chaleureux.
 
A Galoya, première étape de sa visite, il a exhorté les jeunes du département de Podor à refuser la fatalité. Selon lui, la jeunesse sénégalaise regorge de potentialités et doit de plus en plus être dans la posture de créateur d’emploi en tant qu’entrepreneur en saisissant les opportunités qui se présentent à elles à travers les différents projets et programmes du gouvernement mis en œuvre à travers l’Agence Nationale pour l’emploi des jeunes  (ANPEJ) et la Délégation à l’entreprenariat rapide  (DER), entre autres.
 
Abondant dans le même sens aux étapes de Merry et Dimatt, le ministre a exhorté les jeunes à sa détourner de la voie de l’émigration clandestine, martelant que  « le chemin du désert pour espérer atteindre l’eldorado n’est qu’un mirage ».
 
A Talbakhle ensuite, à quelques encablures de Dagana, M. NDONG a visité une riziculture financée sur 5 ans par la coopération de la Corée du Sud, à travers la Fondation Saemaul Undong. Ce projet rizicole emploie une vingtaine de jeunes, mais s’active par ailleurs dans le domaine de l’éducation et de l’alphabétisation de femmes du Walo.

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE