Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

L’implosion dont fait montre le parti du Pape du sopi découlerait des mutations internes en cours ébruitées par une supposée taupe tapis au sein du giron libéral.

Publicité
Publicité

Le climat est plus que délétère au Parti démocratique sénégalais (Pds) où les gens se regardent, selon le quotidien Les Échos, en chiens de faïence. À l’origine de cette suspicion, des informations diffusées à travers un groupe WhatsApp qui se sont retrouvées sur la place publique.Il s’agit de l’ordre intimé aux responsables, par Me Amadou Sall, de ne pas s’épancher dans la presse. Sans parler de la fuite sur une réorganisation imminente, concoctée dans le plus grand secret sous la conduite de Me Abdoulaye Wade, du Pds après la cascade de départs.

Assane SEYE-Senegal7

 

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE