Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Macky Sall prend Me Wade le père de la démocratie pour responsable de l’incident meurtrier à Tamba. La campagne électorale pour la présidentielle de 2019 a pris une nouvelle tournure tragique hier, avec trois morts enregistrés a Tamba.

Publicité

Les incidents qui ont coûté la vie à un jeune militant du camp présidentiel ont fait réagir le président Macky Sall, ce lundi. À Oussouye où le convoi du candidat de la Coalition Benno Bokk Yakaar s’est rendu ce lundi, il a fustigé ces violences. Des violences dont il impute la responsabilité à ces acteurs politiques qui avaient lancé un appel à la révolte. Le président Sall qui n’a pas cité de nom pour accuser tel ou tel responsable politique, a déclaré que  » ce qui s’est passé est très regrettable. C’est déjà le résultat de certains responsables politiques qui ont appelé à la violence. Et qu’ils sachent qu’ils vont répondre de leurs actes devant les tribunaux. Au même moment le leader du PUR Issa SALL, lui accuse le ministre de l’intérieur de saboter le processus électoral en minimisant la sécurité, » des candidats ou va notre pays qui traverse actuellement des moments qu’on avait déjà dépasse avec l’arrivée de la troisième alternance qui nous a valu des acquis démocratique avec l’ancien Président Mr Abdoulaye Wade. Mais si on revient a des pratiques anciennes dans la politiques violenter des leaders , des militants et des journalistes qui ne font que leur travaille et qui ont participer longtemps dans les acquis démocratique on devrai donc se poser la question de savoir notre démocratie est elle assassinée?

Publicité

   IBRAHIMA KA SENEGAL7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE