Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Alors que le Chef de l’Etat  Macky Sall  qui rempile pour un second mandat de cinq ans n’a pas encore prêté serment, voilà que l’Alliance des Forces du Progrès (Afp) se précipite à ouvrir les hostilités. Elle met en branle la bataille de succession de Macky  dans une majorité présidentielle déjà en ébullition.

Publicité
Publicité

La bataille de succession du candidat Macky est déjà enclenchée et ouvertement d’ailleurs par l’Alliance des Forces du Progrès (AFP).En effet la formation du président de l’Assemblée Nationale, Moustapha Niasse a décidé d’avoir un candidat à la prochaine élection présidentielle. La révélation a été faite par Bouna Mouhamed Seck, responsable de l’Afp qui était l’invité de l’émission Objection de la radio Sud Fm. Selon le directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale et patron de l’Afp, Moustapha  Niasse, leur parti aura bel et bien un candidat en 2024 pour la succession de Macky Sall. « Comme tous les partis politiques, l’Afp est créée pour la conquête du pouvoir. Nous aurons un candidat en 2024 », annonce-t-il. Ainsi au beau milieu de la majorité présidentielle, les apèristes, les « verts » tout comme l’Afp, annoncent déjà les couleurs afin de pouvoir remplacer le Président sortant Macky Sall en 2024.

Assane SEYE-Senegal7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE