Partager
Publicité Home Page
Publicité 3
EXCLU GOAL – Ex-coéquipier de Cristiano Ronaldo à MU, Ryan Giggs pense que la star portugaise en a encore pour six, sept ans au plus haut niveau.

Malgré le poids de l’âge (34 ans), Cristiano Ronaldo reste encore très performant. Ses brillantes prestations avec la Juventus depuis le début de la saison en sont la preuve. Ayant toujours tout mis en œuvre pour durer dans ce métier, avec notamment un professionnalisme irréprochable, le quintuple Ballon d’Or ne surprend d’ailleurs plus grand-monde à travers sa longévité. Mais, la question est de savoir combien de temps pourra-t-il encore tenir sur ce rythme ?

Ryan Giggs a eu à répondre à cette question. En exclusivité pour Goal, et alors qu’il se trouvait à Johannesburg (Afrique du Sud) dans le cadre de la tournée du trophée de la Ligue des Champions présentée par Heineken, l’actuel sélectionneur du Pays de Galles a répondu : « Ronaldo, si vous regardez bien, il prend toujours soin de lui. Donc, s’il a toujours cette faim, ce désir, qu’il prend du plaisir comme il le fait, il peut aller jusqu’à 40 ans je pense ».

« Ronaldo est aujourd’hui un buteur hors norme »

Giggs a évolué avec Ronaldo pendant six ans du côté d’Old Trafford. Il l’avait vu arriver, prendre ses marques, progresser pour ensuite devenir le meilleur joueur du monde. Et, tout ce que le Portugais a réalisé depuis, comme la conquête de quatre autres Ballon d’Or et quatre Ligue des Champions, ne l’étonne pas : « Il est le meilleur professionnel avec lequel j’ai joué. La façon dont il s’est occupé de lui-même, non seulement à l’entraînement, mais aussi loin du terrain. La façon dont il mange, la façon dont il se conduit. Donc, je ne suis pas surpris qu’il joue toujours et soit au sommet de sa forme (…) Vous devez toujours avoir la faim, le désir et le dévouement pour vous entraîner, vous entraîner et prendre soin de vous – mangez comme il convient, ne pas boire de l’alcool, dormir suffisamment et en profiter ».

Tout en soulignant la constance dont a fait preuve son ex-coéquipier, Giggs a mis en avant le changement de registre que ce dernier a connu sur le terrain et qui, selon lui, l’a aidé à maintenir son niveau de performances intact. « Ce n’est plus le joueur qu’il était à 19 ou 20 ans, mais il a adapté son jeu. Il était auparavant un ailier qui éliminait les adversaires, marquait des buts et en faisait marquer pour devenir aujourd’hui uniquement un buteur et un buteur hors-norme. Il marque tous les types de buts, de la tête, des reprises de près ou de loin, sur coups de pieds arrêtés. Tous types de but ». Des propos appuyés par les chiffres. Ronaldo étant aujourd’hui le meilleur réalisateur de l’histoire de la Ligue des Champions.

Publicité

Ronaldo a quitté MU avec un titre de champion d’Europe dans la besace. Mais, il aurait pu être couronné deux fois si les Red Devils avaient triomphé en 2009 à Rome. Giggs était également présent, et il regrette toujours la manière dont s’est déroulée la finale contre Barcelone : « Nous aurions été la première équipe à regagner la Ligue des champions, ce qui aurait été spécial. Ce fut probablement le match le plus décevant de ma carrière. Nous n’avons pas bien joué. Nous ne sommes pas venus. J’étais vraiment déçu ».

Publicité

« Difficile de séparer Messi et Ronaldo »

Deux ans après ce revers, il y a eu une nouvelle opposition contre les Blaugrana en finale de la C1 (en 2011). Cette fois, c’était sans Cristiano Ronaldo. Mais, curieusement, MU a montré un meilleur visage. Cela n’a pas suffi cependant pour empêcher le ténor catalan monter une nouvelle fois sur le toit du continent : « En 2011, c’est comme s’il n’y avait rien à faire si ce n’est s’incliner ; nous étions contre une grande équipe. C’était très difficile pour nous … nous leur avons tout de même rendu la tâche difficile, mais c’était de cette époque, probablement la seule fois ou une poignée de fois de ma carrière, où nous étions confrontés à une meilleure équipe, a reconnu Giggs. J’aurais aimé gagner plus de Ligue des Champions. Bien sûr, nous étions dans quatre finales – nous avons été battus deux fois par Barcelone ; probablement la plus grande équipe contre laquelle j’ai joué… Messi, Xavi, Iniesta, Puyol, Piqué, c’étaient tous de très bons joueurs. Nous aurions aimé gagner encore plus, mais c’est un trophée difficile à remporter. Je suis quand même heureux de l’avoir remporté deux fois ».

Messi avait fait mal aux Mancuniens à Wembley et Giggs n’a pas de souci à reconnaitre que l’Argentin fait partie des légendes de l’histoire de ce sport, au même titre que Ronaldo. “Lui [Messi] et Cristiano Ronaldo sont probablement à pied d’égalité. En fait, cela dépend de qui, selon vous, est le meilleur. De toute évidence, Ronaldo a gagné quelque chose sur la scène internationale, au Portugal, en Angleterre, en Espagne et maintenant en Italie. C’est la différence entre lui et Messi (…) Ensuite, vous regardez Messi et il fait des choses qu’aucun autre joueur ne fait. Il marque des buts et les crée. Tous les deux ont beaucoup gagné durant leur carrière. Donc, il n’y a pas grand-chose qui les sépare ».

La tournée du trophée de l’UEFA Champions League présentée par Heineken offre aux fans du monde entier l’occasion de voir le très convoité trophée UCL et de rencontrer les légendes de la compétition dans leur ville natale. L’Afrique du Sud est la première étape des sept endroits où le trophée UCL fera escale en 2019 lors de la tournée du trophée de l’UEFA Champions League présentée par Heineken. Ensuite, Heineken remportera le trophée et les légendes de l’UCL, Carles Puyol et Alessandro Del Piero, pour l’Indonésie.

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE