Partager

C’est un vote-sanction qui se dessine  pour le camp présidentiel à Touba pour les prochaines législatives. Pour cause, ce n’est plus seulement l’opposition qui récuse le ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo comme organisateur des élections. Le Mouvement des jeunes chefs religieux de Touba s’inscrit dans cette même logique. En effet, Serigne Modou Bousso Dieng n’a pas fait dans la demi-mesure pour dénoncer les manquements  des services du ministre de l’intérieur, chargé d’organiser les élections, rapporte Walf Quotidien. Le marabout politicien qui a exposé un certain nombre de failles dans l’organisation des élections invite le président  à relever le ministre Abdoulaye Daouda Diallo de ses fonctions de ministre de l’intérieur et de la sécurité publique. Il trouve que ce dernier peut conduire le pays dans une situation de contestation des élections. Ce qui à coup sûr risque de plonger le Sénégal dans un profond gouffre.

Senegal7.com

LAISSER UNE RÉPONSE