Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

La pression monte pour le gouvernement militaire de transition au Soudan. L’Union africaine lui a donné un ultimatum lundi. Le Conseil paix et sécurité, qui s’est réuni à Addis-Abeba, a annoncé par communiqué qu’il laissait 15 jours à l’armée soudanaise pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays serait suspendu de l’organisation continentale. Cette décision intervient alors que la pression de la rue continue.

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE