Partager
ANNONCE

L’actualité au Ps s’est invitée à la cérémonie de remise de diplômes de la 3e promotion de Master 2 de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Ucad, samedi dernier. Et pour cause. Le parrain de cette promotion est le secrétaire général dudit parti, Ousmane Tanor Dieng.

Ce dernier, à travers son adresse à ses filleuls, a lancé une pierre dans le jardin de Khalifa Sall et ses proches, qui critiquent sa gestion du Ps et ses accointances supposées avec le Président Macky Sall. Le chef de file des socialistes s’est gardé de citer des noms et de rentrer dans les détails.

D’abord un principe : «Tout au long de mon engagement politique et aujourd’hui plus que jamais, j’ai assumé mes actes. Je le tiens de mon éducation.»

Ensuite, une ligne : «En politique, on ne fait pas la guerre. Je ne fais pas la guerre. Je cherche à convaincre pour faire triompher mes idéaux et mes convictions. Je peux avoir des adversaires politiques, mais jamais d’ennemis.»

Enfin, une preuve : «Comme premier secrétaire du Parti socialiste, j’ai l’expérience confortable de la gestion d’un parti au pouvoir. Comme secrétaire général du Partis socialiste, j’ai connu les servitudes de la gestion d’un parti d’opposition pendant 12 ans. Pendant ces 12 années, j’ai plus appris sur la complexité insondable de la nature humaine que pendant mes 25 années au cœur de l’État à la présidence de la République.»

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE