Partager
ANNONCE

La sécurité du nouveau présent gambien Adama Barrow est prise très au sérieux par les forces de la Cedeao présentes sur le territoire gambien en ces périodes de transition, au lendemain du départ de l’ex-président Jammeh. Ce vendredi 10 février, Adama Barrow a été sauvé de ce qu’on pourrait qualifier de tentative d’assassinat sur sa personne. Retour sur les faits.

En effet, lors de la prière du vendredi à la mosquée King Fahd de Banjul où le nouveau chef de l’Etat avait pris place, la fouille à l’entrée a permis de mettre hors d’état de nuire un ancien militaire membre de l’ex-garde rapprochée de Yahya Jammeh.

Pour les besoins de cette prière, la force Ecomig avait déployé un dispositif de sécurité conformément à son mandat. Au cours de la fouille des fidèles, effectuée par les personnels du détachement de la gendarmerie nationale sénégalaise, il a été découvert sur le nommé Babucarr Njie un pistolet automatique de marque «Hellwan», de calibre 9mm garni de huit (8) cartouches à balle réelle, renseigne la Mission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest en Gambie (Micega), dirigée par le Général de division François Ndiaye.

Le mis en cause a été remis aux autorités policières gambiennes avec le matériel  saisi et ses autres effets personnels, pour la suite de l’enquête, précise la Micega.

Babucarr Njie, né le 1er janvier 1985 à Madina Daru, en Gambie, déclare être un militaire des forces armées gambiennes, anciennement détaché à la garde rapprochée de l’ex-président

ANNONCE

LAISSER UN COMMENTAIRE