Partager

De sa décision de présenter une liste parallèle à celle du Pds lors des prochaines législatives à Touba, sont nés plusieurs remous dont celui de mettre Me Abdoulaye Wade dans tous ses états.

Conséquence immédiate de la colère : un appel téléphonique de 34 minutes aux allures de séance d’explication entre les deux hommes. C’est mardi, aux environs de 15 heures 20 minutes que le Pape du Sopi a eu au bout du fil le Mbacké-Mbacké libéral. Question principale posée : « Pourquoi présenter une liste parallèle ? » Réponse dans toute sa quintessence : « Pour me faire justice ! J’ai été victime de persécutions et vous avez laissé faire. J’ai été victime d’isolement et jamais une solution n’a été apportée ». Hop ! Les échanges démarrent et laissent alterner arguments et contre-arguments.

Les tentatives de réconciliation seront vaines. Serigne Fallou Mbacké, au vu de sa représentativité et du rôle joué par son paternel dans la vie politique du Pds, revendiquera une légitimité qui lui a toujours été refusée et qui devrait lui permettre de trôner sur la liste proportionnelle au cas où Karim Wade ne serait pas d’attaque pour les législatives.

Point d’achoppement : les deux interlocuteurs  ne parleront plus, à partir de ce point,  le même langage. Fin de la discussion. Wade projette de lui envoyer une délégation. A l’heure actuelle, le clash est presque inévitable…