Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

L’ancien Premier ministre n’a pas aimé la sortie du chargé de Communication de la présidence de la République, l’accusant d’être l’instigateur des violences. Sur son compte Facebook, Abdoul Mbaye, relaie une déclaration de la Cellule Communication de l’ACT, qui bat en brèche les arguments d’El Hadji Kassé et estime qu’ils « relèvent de l’ivrognerie»

Publicité
Publicité

« El Hadji Kassé, conseiller en communication du président dans un post accuse l’ACT et son président d’être responsables de la violence qui s’installe dans la campagne. Nous fustigeons avec force ce mensonge. Faut-il rappeler à M.Kassé que l’ACT n’a ni marrons au feu (milice du parti présidentiel), ni était à ce jour impliqué dans un quelconque acte de violence. Nous l’invitons à regarder du bon côté, s’il a encore des capacités de discernement ! C’est à titre exceptionnel que nous avons retenu pour une fois de répliquer à des propos qui pour nous relèvent de l’ivrognerie », rapporte Walfadjri.com.

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE