Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

Vingt-quatre heures après la sortie des avocats du détenu, Assane Diouf, parlant d’actes  de torture de leur client, la Direction de l’administration pénitentiaire (Dap) a réfuté les accusations des avocats d’Assane Diouf, assurant que celui-ci bénéficie en prison, de toutes les commodités.

Publicité

Après que les conseils de l’insulteur public numéro 1 aient décrié par médias interposés les conditions draconiennes dans lesquelles, Assane Diouf est incarcéré. La Direction de l’La Direction de l’administration pénitentiaire ne pouvait que briser le silence pour apporter « ses précisions ».Avant-hier, les robes noires ont même fait état de « fractures à la jambe droite dont leur client est victime, à la suite des  heurts avec des gardes pénitentiaires. Pis, Assane serait maintenu en cellule d’isolement pendant un mois, sans bénéficier de soins médicaux. Mes Ly et Diouf sont allés plus loin, accusant dame justice de vouloir « tuer leur client ».Dans un communiqué parvenu à « L’Obs », la Direction d l’administration pénitentiaire (Dap) a réfuté ces allégations de tortures dénoncées par les avocats de l’insulteur  de la République. A en croire la Dap, « le détenu Assane Diouf  mène une vie paisible en prison ».(…).

Publicité

Assane SEYE-Senegal7

 

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE