Partager

Il y a Aliou le néo—pistard, zéro médaille politique autour du cou, et qui sort sans grand surprise pour tant victorieux du contre la montre de la mairie de Guédiawaye. Que l’embardée fut magnifique. Une victoire nette et sans bavure qui aura le don de tout chambrer. La géhenne pour les perdants qui hier promettent le paradis aux populations. Acculé de toutes parts jusque dans les rangs de son propre parti Aliou sall est comme un champion blessé qui décide que les choses doivent arrêter là. C’est d’abord une question d’honneur de fierté personnelle selon L’Observateur.
Aujourd’hui, Aliou sall est obligé ou presque de démissionner de l’association des maires du Sénégal. Car dans les missions des dépôts et consignations à la tête de laquelle vient de le nommer son grand frère de Président, il y a appui au développement des collectivités locales. Et pour ne pas être juge et partie Aliou a décidé tout bonnement de partir de l’AMS.

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE