Partager
Publicité Home Page
Publicité 3

La Russie tenterait d’investir le marché algérien du blé mais les autorités françaises ne comptent pas se laisser faire, rapporte sputniknews.

La France entend déployer, en début d’année prochaine, une délégation en Algérie pour discuter des livraisons de blé dans le pays, selon l’agence Reuters qui cite un fonctionnaire du gouvernement français.
La volonté des autorités algériennes de nouer un partenariat avec la Russie en ce qui concerne les importations de blé tendre perturbe le sommeil des producteurs français.
Pour rappel, l’Algérie, s’est déjà approvisionnée auprès de la Russie en 2017 et a manifesté son intention de s’approvisionner totalement chez les russes. Les négociations vont bon train et un accord ad hoc serait sur le point d’être signé. Reste à connaître les résultats des tests sanitaires en cours.

Publicité
Publicité

Selon Reuters, le secrétaire d’État chargé du commerce extérieur Jean-Baptiste Lemoyne a demandé à l’agence Business France, qui assure la promotion de groupes français sur les marchés mondiaux, de préparer une visite d’exportateurs français en Algérie au premier trimestre de l’année 2019, rapporte sputniknews.
En plus du blé, Moscou et Alger seraient aussi en train de discuter des exportations de produits laitiers et de viande bovine russes.

A noter que l’Algérie importe environ sept millions de tonnes de blé par an, en provenance de la France.
Cheikh KANE / SENEGAL7

Publicité
Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE