Partager

Que le patron du Rewmi se le tienne pour dit. Mor Ngom ne varie pas sur ses propos.

« Idrissa Seck est libre d’être aigri. Il joue son rôle d’opposant. Mais, nous ne pouvons pas  comprendre que dans cette scène politique, il y’en a qui à force d’échecs successifs sont obligés de monter aux sommets des cimes et de crier fort et très fort même. Le Tigre ne proclame pas sa tigritude , il bondit sur sa proie et la dévore », dit-il dans Vox Pop.

Senegal7.com

senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE